Encre

 

FullSizeRender (1).jpg_effected

Hier je me suis faite tatouer, une nouvelle fois. A chaque fois, cet acte nourri une certaine réflexion, ce que m’a donné envie d’écrire dessus. Peut être pour y voir plus clair, mais aussi pour te faire partager le pourquoi du comment de l’acte de me faire tatouer.

Déjà j’ai envie de te dire ce que représente pour moi tout ce manège. Je compare le fait de se faire tatouer à l’expérience du riz. Tu sais cette expérience qui vise à montrer l’influence de l’esprit sur la matière : j’écris des choses positives sur mon corps. Même si je ressens le besoin de me faire tatouer dans un moment où ça ne va pas ce sera toujours avec une pensée positive. Et donc quelque chose qui va me faire du bien. De positif (oui je me répète, mais c’est important). Je suis persuadée qu’encrer ce genre de message sur ma peau a un impacte mélioratif sur mon corps et l’énergie qui y circule.

 

En plus de ça, se faire tatouer c’est aussi agir sur mon corps. Je n’ai pas choisi ma taille, ma morphologie, mon poids (ou du moins mon métabolisme), mes cheveux, leur couleur etc. Le tatouage me permet d’agir durablement sur mon corps et c’est une vraie thérapie. Je ne supportais pas mes cuisses, depuis qu’elles sont tatouées, je les vois vraiment autrement. J’ai valorisé une partie de mon corps que je n’aimais pas. Pareille pour mes bras. Hier j’ai tatoué le derrière de mon bras, sur le triceps (ouais le muscle tout mou là) ben quand je regarde mes deux bras, j’ai l’impression que celui qui est tatoué est plus mince, plus fin. C’est peut être ridicule mais tant pis. Ca me permet de me voir autrement et ça fait du bien. J’habille ma peau avec des dessins, je rends mon corps plus joli, plus à mon gouts avec des choses que j’ai choisi. C’est une façon de reprendre le contrôle et de le valoriser.

 

Pour finir, hier je me suis rendu compte de quelque chose qui est plus lié à l’acte en lui même. Se faire tatouer n’est pas anodin comme acte. Tu le sais, ça fait mal, ce sont des aiguilles, tu te blesses. Tu agresses ton corps, tu le mutiles. Et je pense qu’il y a une sorte d’expiation. J’ai mal, ça me fait du bien, ça fait sortir tout pleins de choses. Et c’est aussi un dépassement de soi. Je me souviens très de la première fois que j’ai mis les pieds chez mon tatoueur, j’en suis sortie avec mon premier tatoo, son rendez-vous n’étant pas venu. Je me souviens de la fierté. Du « je l’ai fait. Toute seule comme une grande, je l’ai fait » et ce sentiment revient à chaque fois. Ca c’est l’après, mais même pendant il se passe des choses. Ce moment où tu as l’impression que la douleur va devenir insupportable, mais que ce n’est pas toi qui a le dermographe en main. Ce n’est pas toi qui décide de quand ça s’arrête (sauf si tu le demandes parce que vraiment tu as trop mal hein, évidemment). A chaque fois, c’est un comme un petit dépassement de soi. Et une fierté supplémentaire. J’adore sentir que j’ai mal mais voir le dessin qui restera toute ma vie sur ma peau. Et quand on y pense, pour toute la vie, la douleur n’est pas si terrible.

Et puis j’aime l’ambiance, j’aime être là bas. Le bruit, l’atmosphère. Le fait d’être entouré de gens évidemment bienveillant par rapport à ça. Qu’on me fasse des compliments sur ceux que j’ai déjà. Sur ce que je veux faire. C’est très tourné vers l’égo tout ça, je suis bien d’accord avec toi. Mais c’est ça qui fait du bien. C’est que c’est une sorte de rite de passage. D’acte pour soi, sur soi. Et seulement pour soi.

Je vais finir sur le fait que forcément, esthétiquement je trouve ça aussi très beau. Tous ces dessins sur une peau. J’ai la chance d’en avoir qui sont dessiner par des amis et qui vont rester sur moi pour toujours. Et ça, je considère que c’est une chance incroyable. J’aime ces peaux griffonnées, ce petit coté badass aussi faut l’avouer. Qui contraste avec mon apparence (et pas que) toute calme et gentille. J’aime le côté loubard qui contraste avec la finesse des traits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s