Mon roi.

Des illusions. Une folie qui envahie, et qui fait croire. Elle trompe, voile, floute et surtout biaise. Trompe la réalité. Non pas la réalité, elle biaise la perception, la dynamique dans laquelle nous sommes. Prendre de l’envole, pour nous surplomber nous même. Et se rendre compte. Contrer le biais. Contrer le voile. Contrer le flou et la tromperie. Remettre son cerveau à l’endroit. Le rassurer. La folie oui, mais pas celle là. Toi aussi tu te dis que tu as assez donné pour elle ? Ok, alors viens, juste prends moi la main, on s’en va, on passe notre tours. On garde notre réalité, celle que l’on perçoit et dans laquelle on est bien. Notre bonne dynamique. Tu veux bien ?

 

Le flot s’est arrêté. Mettre son casque, pour arrêter de l’entendre. Et soudain c’est bon, la tranquillité, la quiétude est revenue. Un sourire se dessine sur les lèvres et penser à la minute d’après n’est plus effrayant. Ça va ? Ça va. Je crois que c’est fini. Finalement ça n’a pas duré si longtemps. C’est bien. Laisse toi emporter, écoute ces sons, laisse les frissons t’envahir. Tu sens comme c’est bon ? Tu le ressens aussi j’en suis sûre. Le moment post. Réussir, ouais putain, réussir. C’est le moment de faire un dab, de faire un putain de fuck, vas y. Vivre, être là, ne plus survivre. Nan c’est bon. Oui, t’as raison je crois que c’est bon.

 

Publicités